Comment sauver son bureau de tabac face au recul des ventes de cigarettes ?

Chaque année, près de 500 bureaux de tabac mettent leur clef sous la porte dans l’hexagone. Un grave constat qui a pour origine plusieurs facteurs. Pour principale cause, il y a le recul des ventes de la cigarette qui concerne tout le territoire français. Mais face à la crise actuelle que traversent la plupart des buralistes, ces derniers se voient obligés de diversifier leur commerce pour pouvoir continuer leur activité. Ainsi, il est tout simplement impossible pour un bureau de tabac de se reposer uniquement sur le commerce de cigarette pour combler leur manque. Vous tenez un bureau de tabac ou vous êtes buraliste, et vous souhaitez savoir comment éviter le rouge. Dans cet article, découvrez comment la diversification pourra sauver votre commerce face au recul des ventes de la cigarette classique.     

Quand les buralistes paient le succès de la lutte contre le tabagisme

Les bureaux de tabac et les buralistes vont-ils bientôt disparaitre ? Le marché de la cigarette est-il en train de partir en fumée ? Quand on constate à quel point le recul des ventes de cigarette classique prend de l’ampleur en France, c’est une conclusion qui semble être évidente. Si 500 bureaux de tabac viennent à fermer chaque année, où pourra-t-on acheter des produits pour combler notre consommation ? Pourtant, les tabacs sont tout simplement des éléments importants du décor de nos communes ainsi que de nos villes depuis toujours. Mais malheureusement, plusieurs facteurs amènent les consommateurs à ne plus acheter leur clope chez eux. On peut par exemple citer la fermeture d’un cigarettier connu dans l’hexagone. La Seita de Riom en Auvergne qui est la dernière fabrique de cigarettes française a dû fermer ces portes faute de marché. Et si les industriels sont contraints de fermer leur porte, cela ne signifie rien de bon pour les bureaux de tabac. Toutefois, ces derniers peuvent se rattraper en choisissant de s’approvisionner auprès d’un grossiste en cigarette électronique. Il s’agit d’un moyen pour les buralistes de pouvoir continuer leur activité, car la vape est un marché en plein essor. Autrement, se reposer entièrement sur la cigarette classique présenterait trop de risque. 

Des chiffres en constante baisse

L’année dernière, il y a eu pas moins de 524 bureaux de tabac qui ont dû cesser leur activité. C’est un chiffre qui s’ajoute aux 8500 commerces de cigarette qui ont dû disparaitre en l’espace de vingt ans. Les bars-tabacs se font donc de plus en plus rares. Ces derniers paient tout simplement le succès de la lutte antitabac entamée par le gouvernement. En plus de la hausse du prix de la cigarette classique, le gouvernement a également renforcé la lutte antitabac en appliquant la politique du paquet neutre. Cependant, une baisse des ventes ne signifie pas toujours une baisse de la consommation. C’est pour cette raison que les buralistes peuvent choisir le commerce de la cigarette électronique pour compenser leur perte. Il suffit de faire appel à un grossiste en cigarette électronique qui pourra nous approvisionner en produit de vape et le tour est joué.   

De plus en plus de monde achète leur cigarette à l’étranger 

Le plus souvent, les fumeurs choisissent d’acheter leur cigarette dans les pays limitrophes. Là-bas, les produits assimilés au tabac sont plus abordables qu’en France. Ces derniers importent donc viennent ne masse vers les pays comme le Luxembourg, la Belgique ou encore l’Allemagne pour commander plusieurs cartouches de cigarettes. De ce fait, cela peut également expliquer pourquoi la cigarette commercialisée en France commence à intéresser de moins en moins les Français.      

Capter une nouvelle clientèle avec la cigarette électronique

Afin de pouvoir continuer leur activité, les buralistes et propriétaires de tabac se voient diversifier leur commerce. Journaux, café, boisson ou encore ticket de loto, les tabacs d’aujourd’hui se généralisent. Mais ces derniers peuvent aussi choisir le commerce d’un produit similaire à la cigarette classique, mais qui présente de nombreux avantages. Il s’agit de la cigarette électronique qui, comme nous venons de le mentionner, pourrait compenser les pertes engendrées par le recul des ventes de la cigarette classique. Avec l’aide d’un bon fournisseur comme ADNS grossiste, on peut bénéficier de livraisons facilitées et garanties. De ce fait, il est important pour un commerce de vape de se lancer dans le commerce de ce que les économistes estiment être la meilleure alternative à la e-cigarette.     

Pourquoi la cigarette électronique est-elle intéressante pour un commerce de tabac ?

Afin de sauver les bureaux de tabac, le gouvernement encourage même ces derniers en leur proposant des aides financières pour les aider à se diversifier. A l’heure actuelle, c’est la cigarette électronique qui est le parfait substitut de la cigarette classique auprès des fumeurs, mais surtout auprès des buralistes. Il s’agit d’un appareil très fragmenté qui dispose de plusieurs composants, mais aussi qui existe sous plusieurs marques. Pour les découvrir, vous pouvez consulter le catalogue d’un grossiste en cigarette électronique comme ADNS qui dispose de plus de 8500 références de matériel de vape et d’e-liquide. Et si la vape est si adulée, c’est surtout en raison des nombreux avantages qu’elle permet : 

Plus économique

La cigarette électronique est de loin plus économique que la cigarette classique. Avec le paquet de la cigarette classique qui va bientôt dépasser la barre des 10 euros, les fumeurs sont obligés de revoir leur consommation quotidienne. Un gros fumeur devra alors débourser près de 300 euros par mois pour combler ses besoins en nicotine. Par contre, avec la e-cigarette, un gros fumeur ne débourserait que la moitié de cette somme. Ce qui fait une raison de plus pour un buraliste de s’approvisionner auprès d’un grossiste en cigarette électronique pour vendre des matériels de vape.  

Plus saine

La cigarette électronique séduit également parce qu’elle est considérée comme étant plus saine que la cigarette traditionnelle. D’après les récentes études, la vape serait 95% moins nocive qu’une cigarette normale. Ce qui encourage davantage les fumeurs à se tourner vers la vape. Il s’agit également d’un argument qui peut convaincre les fumeurs de s’adonner à la vape. Auprès d’un bon fournisseur comme ADNS qui dispose d’une large gamme de produits, il suffit de choisir les meilleurs matériels à destination des nouveaux vapoteurs pour pérenniser son commerce.  

Commercialiser la e-cigarette : les raisons de choisir ADNS grossiste

Pour conclure, les bureaux de tabac et les buralistes peuvent être sauvés en choisissant la diversification de leur activité. Notamment en choisissant de commercialiser la cigarette électronique qui est le matériel qui peut compenser le recul des ventes de cigarette ordinaires. Mais pour s’approvisionner en matériel de vape, il est important de bien choisir son grossiste en cigarette électronique. À l’instar d’ADNS grossiste, il existe des fournisseurs qui peuvent faciliter la tâche aux buralistes. Ce sont ceux qui proposent des tarifs négociés ainsi que des produits authentiques et qualitatifs aux revendeurs. Ainsi, le bureau de tabac ne fera que gagner en notoriété.    

 

Laisser un commentaire