Confinement, voici comment économiser sur les factures d’électricité et de gaz

L’isolement forcé dû au coronavirus fait grimper les coûts des factures de gaz et d’électricité: voici des conseils pour limiter la consommation.

Le confinement en tant qu’outil de prévention est une arme très précieuse dans la guerre que mène la France contre le coronavirus.

Mais il y a des effets de rebond qui sont négatifs pour les citoyens et les consommateurs. Comme, par exemple, la grande consommation de lumière et de gaz, qui fait grimper les factures, environ 30% de plus pour la fourniture de lumière et 20% de plus pour le gaz

Une parenthèse: l’Autorité de l’énergie est intervenue, par exemple, comme le rappelle l’Union nationale des consommateurs sur un litige en cours pour l’électricité, l’eau et le gaz (prolongeant le délai de conciliation de 120 à 180 jours) et prévoyant que les suspensions et les détachements sont «gelés» jusqu’au 3 décembre. En termes de dépenses énergétiques, cependant, le gouvernement n’a encore prévu aucune mesure de protection des familles. Raison pour laquelle voici quelques conseils utiles pour limiter au maximum les dépenses.

Comment économiser sur les factures

Étant en période de confinement, nous vivons à l’intérieur jour et nuit. Des millions de français ont transformé leur maison en bureau et en école pour leurs enfants (pour ceux qui en ont). Évidemment, la consommation augmente considérablement. Le premier conseil, peut-être anodin, est de n’allumer la lumière qu’en cas de besoin et d’utiliser des ampoules à économie d’énergie à la maison (mais cela s’applique toujours, pas seulement en période de coronavirus).

Il en va de même pour le chauffage : ceux qui ont un système autonome doivent effectuer une gestion vertueuse de leur chaudière, en essayant de maintenir une température dans la maison aussi constante que possible (éventuellement autour de 20-21 ° C, sans exagérer ni vers le haut ni vers le bas.), ventiler les pièces de manière intelligente et en tout cas pas excessive, précisément pour éviter les changements brusques.

Tarifs moins chère la nuit

On a analysé « les offres actuellement disponibles sur le marché libre de l’énergie et du gaz naturel, identifiant les tarifs à considérer dans un moment historique où le la consommation d’électricité et de gaz a été déplacée principalement pendant la journée «. Eh bien, la nuit les couts énergétiques sont moins chers. »

Les tarifs du marché libre

Compte tenu de la situation actuelle, il vaut mieux saisir l’opportunité de quitter le marché protégé ou de dire adieu à votre fournisseur actuel, en signant pour une offre d’électricité et de gaz plus avantageuse et capable de réduire votre facture d’au moins 10%.

Différents acteurs du marché tel que les fournisseurs d’électricité et de gaz comme total direct énergie, engie, ou eni  offres des tarifs moins élevé que les fournisseurs historique, et propose de multiples offres promotionnelles comme l’offre de parrainage eni par exemple qui vous fait gagner 40€ sur votre facture par parrainage !

Laisser un commentaire