Façade de maison : comment améliorer son étanchéité à l’eau?

173

L’humidité figure à la tête de liste des pires ennemis de la façade. Quand elle s’infiltre au cœur de cette dernière, elle engendre de sérieux troubles. Justement, les infiltrations d’eaux sont responsables du ramollissement de la structure. À force, elles peuvent même occasionner l’effondrement des murs de façade. Si un tel problème se présente, il faut donc agir rapidement. Il faut cependant savoir qu’il y a moyen de prévenir les problèmes d’infiltration d’eau. C’est ce dont on va parler dans le présent article.  

Étanchéifier sa façade avec de la peinture

La façade de notre habitation est constamment soumise aux intempéries et aux variations climatiques. Pour préserver son bon état, il importe donc d’en prendre soin. À ce titre, elle devra être nettoyée régulièrement. Mais pour lutter efficacement contre les problèmes d’humidité, l’application d’une peinture imperméabilisante est préconisée. Dans le choix de ce type de matériau, nous vous encourageons à solliciter les services de ce façadier professionnel dans le Gard qui est un expert dans ce domaine. Effectivement, la peinture en question devra être adaptée au type de votre support.

En outre, la peinture siloxane est celle à privilégier pour étanchéifier une façade. Elle est à base d’hydrofuge à effet perlant. Concrètement, lorsque l’eau de pluie entre en contact avec le mur, elle ne fera que ruisseler le long de celle-ci. Malgré cela, il s’agit d’une peinture respirante, c’est-à-dire perméable à la vapeur d’eau. Les chances que des problèmes de condensation apparaissent au niveau de la façade sont donc moindres. 

Néanmoins, il faut souligner que l’application de la peinture siloxane ne permet pas de camoufler les défauts des murs extérieurs. Il faut donc corriger leurs aspérités au préalable. Ainsi, il faudra procéder à leur nettoyage. Les fissures qui s’y sont formées devront également être réparées. Enfin, il faut veiller à ce que la façade soit parfaitement sèche avant la mise en œuvre des travaux de peinture. Il faut en moyenne une semaine pour que l’eau du nettoyage s’évapore totalement.

Installer de nouveaux isolants au niveau des murs

Les travaux d’isolation thermique sont des traitements curatifs. Ils sont incontournables quand l’application de la peinture ne permet plus d’étanchéifier la façade. À titre indicatif, il existe deux façons de poser les isolants. On distingue l’isolation thermique par l’intérieur (ITI) de l’isolation thermique par l’extérieur (ITE). Les façadiers professionnels ont le plus souvent recours à cette dernière pour différentes raisons.

D’abord, l’ITE est plus efficace que l’ITI. En effet, les isolants vont former une couche qui enveloppera la maison. Ce qui permet d’éviter les ponts thermiques. En plus de permettre une étanchéité à l’eau de la façade, cette technique optimise les performances thermiques de la demeure. Ce qui aura une incidence considérable sur vos consommations énergétiques.

D’autre part, en installant les isolants de l’extérieur, vous préservez la totalité de votre espace habitable. La mise en œuvre de l’ITE est préconisée, surtout si la superficie de votre demeure est petite. D’ailleurs, vous pourriez continuer d’occuper les lieux durant les travaux. En effet, le chantier sera moins perturbant. Ce qui n’est pas le cas si l’on isole les murs de l’intérieur. Enfin, les travaux d’isolation sont une belle occasion d’améliorer l’aspect extérieur de votre logement. Néanmoins, il faudra que vous respectiez les démarches administratives y afférentes (ex : dépôt d’une déclaration préalable des travaux).