Propriétaires, êtes-vous responsable de la climatisation ?

L’été est là, et cela signifie une hausse des températures – à l’extérieur et à l’intérieur. Il ne fait aucun doute que la climatisation rend la vie plus supportable, en particulier dans les régions plus chaudes et pendant les mois les plus chauds. Cependant, beaucoup de gens pensent que la climatisation est une nécessité moderne, mais en tant que propriétaire, êtes-vous responsable de la climatisation? Et d’un autre côté, quels sont les droits de vos locataires sur la climatisation?

Les propriétaires sont-ils légalement tenus de fournir la climatisation?

Dans la plupart des États, les propriétaires ne sont pas tenus de fournir la climatisation conformément aux lois des propriétaires-locataires. La majorité des juridictions considèrent la climatisation comme une commodité plutôt que comme une exigence de conditions de vie habitables. Bien que les lois et la langue spécifique varient d’un État à l’autre, les responsabilités des propriétaires relèvent de la garantie d’habitabilité implicite, ce qui signifie que la location est dans un état apte à être occupé.

Garantie implicite des attentes en matière d’habitabilité

Il n’y a pas de norme nationale définissant la « garantie implicite d’habitabilité », mais pour qu’une maison soit habitable, les attentes communes sont les suivantes:

  • Systèmes fonctionnels au gaz, chauffage, électricité et plomberie
  • Lavabos, toilettes, baignoire / douche et eau chaude fonctionnels
  • Toits et murs étanches
  • Des portes qui se verrouillent
  • Absence de risques pour la santé, y compris l’amiante, le plomb et la moisissure
  • Un endroit pour éliminer les ordures de manière hygiénique
  • Extermination des infestations de ravageurs
  • Ventilation adéquate
  • Sorties de secours sécurisées (points de sortie)
  • Détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone fonctionnels

L’habitabilité est basée sur des conditions de vie sûres, sanitaires et sûres. Cela ne veut pas dire qu’une unité doit être parfaite, esthétique ou luxueusement confortable.

Adaptations aux personnes handicapées

Dans certains cas, vos locataires peuvent avoir des problèmes de santé qui les obligent à avoir une climatisation opérationnelle. Dans ce cas, fournir une sorte de climatisation (comme une unité de fenêtre ou une unité portative / autonome) serait considéré comme un aménagement raisonnable . De plus, Toulon le considère comme le rôle du propriétaire de réparer ou de remédier à toute condition qui affecte matériellement la santé et la sécurité physiques de tout locataire. Cela signifie fournir la climatisation lorsque les conditions créent un niveau extrême d’inconfort et de risques pour la santé (c’est-à-dire l’hyperthermie et le coup de chaleur).

Les locations en Nice et Cannes doivent avoir la climatisation

En Arizona, où les températures grimpent régulièrement à trois chiffres et où les décès liés à la chaleur sont malheureusement trop fréquents, la loi considère la climatisation comme un besoin essentiel pour qu’une unité soit occupée en toute sécurité. Ici, un locataire a droit à la climatisation et le propriétaire est tenu de la fournir. Dans certaines villes de Var 83, des lois réglementent la température des logements locatifs en fonction de la méthode de refroidissement. À Cannes , les unités locatives qui utilisent la climatisation ne peuvent pas dépasser une température maximale de 82 degrés. Les unités qui utilisent des refroidisseurs par évaporation sont autorisées à une température maximale de 86 degrés.

À Nice, les propriétaires sont tenus de fournir à leurs locataires de «l’air réfrigéré» du 1er avril au 1er novembre. L’air réfrigéré est défini comme l’air intérieur qui est 20 degrés plus froid que l’air extérieur. Cela signifie que s’il fait 109 degrés à l’extérieur, les locations ne doivent pas être plus chaudes que 89 degrés, ce qui est encore assez chaud. Cependant, la région du Var 83 dans son ensemble n’oblige pas les propriétaires à fournir un climatiseur à leurs locataires, mais doit fournir un climatiseur si cela résout une situation de température qui menace la santé et la sécurité des locataires.

Lorsque la location est livrée avec la climatisation comme équipement inclus

De nombreux propriétaires choisissent d’offrir la climatisation comme commodité supplémentaire à une location, semblable à un lave-vaisselle ou à une laveuse / sécheuse. Lorsque la climatisation fonctionne comme un appareil fixe de l’unité, le propriétaire est responsable de son entretien pour s’assurer qu’il est fonctionnel. De manière générale, lorsque vous fournissez à votre locataire un appareil électroménager pour la durée du bail, qu’il s’agisse d’un appareil de luxe comme un four à micro-ondes encastré ou basique comme une cuisinière, vous êtes responsable de le maintenir en état de marche.

En Californie, en Géorgie et dans d’autres États, la loi stipule que si la climatisation faisait partie intégrante de la location lorsque le locataire a emménagé, vous, en tant que propriétaire, êtes contractuellement et légalement obligé de l’entretenir. Sinon, vous violeriez votre contrat de location et votre locataire pourra vous tenir responsable des dommages. Dans l’Oregon, si un propriétaire ne s’occupe pas des réparations, les locataires ont le droit de retenir le loyer ou de réparer et de déduire le coût du loyer.

Maintenance et réparation de la climatisation

Lorsque la climatisation rompt à cause de l’usure, des forces naturelles ou d’autres causes sur lesquelles le locataire n’a aucun contrôle, vous, en tant que propriétaire, êtes responsable de la réparation (ou du remplacement) et de la couverture des coûts. Le locataire est responsable de couvrir les frais de réparation ou de remplacement lorsque le climatiseur subit des dommages à la suite d’un comportement négligent du locataire ou des invités du locataire. Dans ce cas, vous pouvez choisir si le locataire paie directement le technicien de service ou s’il est déduit du dépôt de garantie.

Les propriétaires disposent également d’une période de temps spécifiée pour réparer la climatisation une fois que le locataire les informe qu’il a cessé de fonctionner. En Arizona, où le fait de ne pas disposer d’un climatiseur opérationnel pourrait entraîner des risques pour la santé, les propriétaires disposent de 2 à 5 jours ouvrables pour réparer l’unité (à moins que la panne ait été causée par des dommages causés par un locataire ou un invité du locataire). En Californie, ils ont 30 jours. 

Même si votre état ne fournit pas de délai pour la réparation du climatiseur, nous vous recommandons de faire de votre mieux pour le réparer dès que possible ou de fournir un autre moyen de refroidissement, comme l’achat de climatiseurs de fenêtre, de ventilateurs ou de systèmes de refroidissement par évaporation.

Il est recommandé de décrire les étapes que votre locataire doit suivre pour vous informer de la climatisation défectueuse dans votre bail. Envisagez de mettre en œuvre les éléments suivants:

  1. Le locataire doit vous appeler, le propriétaire ou le service d’entretien indiqué dans le contrat de location en cas de panne de la climatisation.
  2. Le locataire doit envoyer un avis par écrit (de préférence par courrier électronique), détaillant la date à laquelle la climatisation a cessé de fonctionner, la date du jour et toute autre information pertinente.
  3. Le locataire doit fournir le numéro de l’unité / l’adresse et les coordonnées afin qu’un technicien de réparation puisse planifier une heure de réparation.

Faites inspecter régulièrement vos systèmes de climatisation par des professionnels de la maintenance, que ce soit à la fin d’un bail ou une fois par an, mais certainement avant que le temps chaud ne frappe. De cette façon, vous aurez une compréhension de l’état de l’appareil et saurez si vous devez effectuer des réparations, préventives ou autres, avant que des dommages plus coûteux ne surviennent.

Comment vous dégager de la responsabilité de la maintenance de la climatisation dans le bail

Même si la climatisation est fournie avec l’unité, vous pouvez structurer la langue dans le bail pour vous libérer de la réparation ou du remplacement d’un système de climatisation en cas de panne.

Dans les États où les lois du propriétaire-locataire sont plus souples concernant la climatisation lorsqu’elle est fournie dans l’unité (c’est-à-dire pas la Californie ou la Géorgie), vous pouvez exclure la climatisation de l’entretien et des réparations que vous couvrirez. Vous devez mettre par écrit qu’il est de la responsabilité du locataire de le réparer. Cependant, si la climatisation n’est pas du tout mentionnée dans le bail, un locataire peut faire valoir qu’elle fait implicitement partie des services inclus dans le bail. Comme mentionné précédemment, un locataire peut également faire valoir qu’un climatiseur cassé entraîne une chaleur insupportable, ce qui enfreint la garantie d’habitabilité.

Les tribunaux peuvent prétendre qu’un locataire a le droit de profiter du logement dans les mêmes conditions de fonctionnement que lors de sa location. Cependant, si vous avez un système de chauffage-climatisation et que la climatisation est en panne au début de la location, vous n’aurez probablement pas à le réparer.

Procédez avec prudence si vous choisissez d’inclure la climatisation dans la location mais libérez-vous de son entretien dans le bail.

Restez cool: connaissez les lois de votre état et de votre ville

Comme indiqué précédemment, le droit des propriétaires-locataires varie considérablement d’un État à l’autre et les villes peuvent avoir leurs propres réglementations en matière de climatisation. Il est préférable de bien connaître toutes les lois spécifiques à la commune dans laquelle se trouve votre location.

Envisagez de travailler avec un gestionnaire immobilier qui connaît bien les lois sur les propriétaires-locataires de votre juridiction, y compris les réglementations relatives à la climatisation. Ils peuvent également vous aider avec l’entretien et les inspections afin que vous puissiez être aussi libre que possible lorsqu’il s’agit de votre location.

Laisser un commentaire