4 raisons de souscrire une assurance auto

13
assurance auto

Vous rêvez d’une nouvelle voiture ? Avez-vous trouvé une qui répond parfaitement à vos attentes ? Maintenant que vous l’avez obtenue, il faut la faire assurer. L’assurance auto est une réalité pour tous les conducteurs de véhicules sur le sol français. C’est un contrat passé avec les compagnies d’assurance pour vous servir de soutien financier lors d’un accident de la route ou hors circulation. Le contrat passé doit être en parfaite adéquation avec la situation de l’assuré. Découvrez dans cet article quelques raisons pour lesquelles il est important de faire assurer sa voiture.

La loi impose de rouler à bord d’une automobile assurée

Ce n’est plus un secret, rouler sans assurance sur le territoire français est une infraction. La loi du 27 février 1958, inscrite dans le code des assurances (article L211-1), stipule que tous les véhicules terrestres à moteur et ce, qu’ils roulent ou non doivent souscrire obligatoirement une assurance auto, au risque de subir les sanctions prévues par la loi.

Les compagnies d’assurance peuvent proposer différentes sortes de contrats. C’est à l’assuré de choisir ce qui lui convient le mieux. C’est grâce à ce choix qu’elles pourront opérer les opérations d’indemnisation. C’est pourquoi il est important de bien choisir son assureur pour éviter les mauvaises surprises.

En France, Maff fait partie de ces assureurs qui proposent une diversité de contrat avec des garanties diverses et variées. Ainsi, la Maaf assure votre voiture et vous évite les amendes et les annulations de permis de conduire.

L’assurance automobile assume les dégâts causés à un tiers

La compagnie d’assurance propose en général plusieurs formules d’assurance aux particuliers. Toutefois, les plus prisées sont la formule au tiers et la formule à tous risques. Selon la nature de votre véhicule et en fonction de vos besoins, l’une peut s’avérer plus bénéfique que l’autre. En effet, pour la formule au tiers, l’assurance endosse les torts causés à un tiers.

Il peut s’agir d’un passager piéton, d’un conducteur motorisé, d’un tiers. En outre, cette assurance coûte relativement moins cher que la seconde. Cette dernière qui est la formule tous risques, comme son nom l’indique, prend en charge toutes les formes de dégâts causés de près ou de loin à votre véhicule.

Ainsi, elle est beaucoup plus coûteuse que la première. Néanmoins, elle couvre tout ce qui relève de la responsabilité civile, du vol, les dommages liés aux phénomènes naturels, etc. C’est l’assurance auto qui assure une protection pour vous et votre véhicule.

L’assurance auto prend en charge les frais juridiques

Après des accidents de circulation, il est très fréquent de voir le fautif poursuivre en justice pour de nombreuses raisons. Il lui faudra se lancer dans de longues procédures juridiques à n’en point finir. Cela demande non seulement du temps, mais aussi beaucoup d’argent. Si celui-ci n’avait pas de quoi couvrir les fautes qui lui sont reprochées, il se retrouve les mains liées.

L’assurance auto est venue pour pallier ce problème. Grâce aux différentes cotisations effectuées pendant le contrat, la compagnie d’assurance auto prend en charge tous les frais juridiques, y compris les frais de note de l’avocat. Ainsi, le fournisseur d’assurance a pour rôle de vous servir de soutien financier en cas de problème avec la justice.

L’assurance auto assure une couverture des accidents personnels

L’assurance auto est un support financier pour la famille. Elle s’occupe également des accidents personnels. Cependant, chez certaines enseignes, cela peut n’être qu’une option supplémentaire ajoutée au contrat de base. C’est pourquoi il est important de bien échanger avec son fournisseur d’assurance pour s’informer des limites du contrat.

Lorsqu’il n’y a pas l’option incluse dans le contrat, il faut penser à l’y ajouter. Cela peut être bénéfique dans une certaine mesure. À titre d’exemple, lorsque l’assuré meurt lors d’un accident de circulation, une indemnisation est versée à la famille. Elle peut tout au moins servir à couvrir les frais d’obsèques.