Comment devenir freelance en informatique ?

128
devenir freelance en informatique

Vous aimez travailler avec des ordinateurs ? Vous avez des connaissances techniques approfondies pour résoudre des problèmes informatiques ? Pourquoi ne pas devenir freelance en informatique ? En tant que tel, vous installerez, entretiendrez et réparerez les outils informatiques (logiciels et matériel) de vos clients. En termes simples, ce type de techniciens dépannent et analysent les problèmes des utilisateurs et mettent en œuvre des solutions. Le travail peut être effectué dans les locaux d’une entreprise, dans un bureau à domicile ou chez un client. Voici tout ce qu’il y a à savoir pour devenir un freelance en informatique !

Le parcours académique requis

Avant d’aborder les mission freelance informatique, il est important de connaître la formation à suivre. Pour devenir un informaticien, vous devez posséder un diplôme d’études secondaires ou l’équivalent. Toutefois, vous vous démarquerez de la concurrence avec un diplôme en technologies de l’information (IT). Il est également possible d’avoir été dans une filière similaire : en sciences ou en ingénierie, par exemple.

Vous pouvez également suivre diverses formations auprès d’un établissement de renom. Il ne s’agit pas forcément d’écoles. En effet, vous pouvez aussi vous approcher des centres et des entreprises. D’ailleurs, certains d’entre eux proposent des programmes certifiants. Ces cours vous familiariseront avec les bases des outils informatiques. Cela dit, si vous avez déjà les bonnes compétences techniques, orientez-vous vers des formations d’entrepreneuriat !

Les compétences techniques indispensables

Lors du recrutement d’informaticiens en freelance, l’entreprise se fiera également à vos compétences techniques. En réalité, il existe de nombreux domaines d’intervention pour exercer ce métier.

L’installation d’outils informatiques

Parmi vos responsabilités, il faudra installer du nouveau matériel informatique, des serveurs, des composants de réseau et intégrer d’autres périphériques. Vous devrez également désinstaller d’anciennes applications et configurer les réseaux informatiques de vos clients. Mais surtout, vous devrez installer des anti-virus et divers dispositifs de sécurité pour protéger tous ces outils.

Le dépannage

Pour commencer, vous devrez être capable d’utiliser des outils de diagnostic pour découvrir et résoudre tout problème d’ordre matériel ou logiciel. En outre, il faudra trouver une solution rapide aux logiciels malveillants et aux virus. Effectivement, les utilisateurs ne sont pas forcément des connaisseurs. De ce fait, les problèmes peuvent survenir régulièrement. Soyez prêt à y faire face 24/7 !

La mise à jour de plateformes virtuelles

Lorsque de nouvelles mises à jour logicielles sont disponibles, vos clients souhaiteront sûrement en bénéficier. Malheureusement, il n’est pas toujours évident de procéder eux-mêmes à leur déploiement. C’est pourquoi ils ont besoin de prestataires. Vous serez probablement chargé d’évaluer et de proposer des suggestions tout au long de vos travaux. Il sera notamment nécessaire de répondre aux travailleurs qui rencontrent le plus de soucis. Et quelques fois, vous serez même amené à discuter avec les fournisseurs d’outils informatiques. L’objectif est de vous assurer que le nouvel équipement est prêt à fonctionner en temps voulu.

Les « autres » compétences utiles

Les « hard skills » sont certes importants en tant qu’informaticien en freelance. Néanmoins, il en faut plus pour être le candidat le plus intéressant aux yeux des entreprises.

Le service client

Vous devez faire preuve de patience et de sympathie, car vous devrez souvent assister des personnes frustrées. La raison de leur frustration ? Un manque de connaissances dans les technologies. Ainsi, ils seront peut-être tentés de poser des questions qui vous paraissent évidentes. Mais si c’est le cas, restez calme ! Après tout, ces personnes n’ont pas suivi le même parcours que vous.

Une bonne capacité d’écoute

Il est important de comprendre les problèmes décrits par vos clients. Si tout est clair à vos yeux, il vous sera plus facile de poser des questions pour clarifier la situation. À la moindre hésitation, demandez au client de réexpliquer son problème ! Et surtout, utilisez des expressions et/ou des illustrations intelligibles pour qu’ils comprennent aussi ce dont il est question !

Une aisance relationnelle

Cela rejoint les deux premiers points. Mais cette fois, comprenez qu’il ne s’agit pas juste de bien vous entendre avec vos clients ! Il faut également instaurer un climat de travail agréable avec les collaborateurs. D’ailleurs, même si vous êtes un bon technicien, vous ne savez pas forcément tout. Par conséquent, si vous êtes en de bons termes avec votre équipe, alors vous résoudrez des problèmes plus rapidement.

Comment un freelance peut-il gagner en notoriété ?

Le fait de travailler en tant que freelance n’est pas aussi facile que les gens le croient. Cela est surtout le cas si vous n’êtes jamais passé en entreprise. Effectivement, vos recruteurs auront toujours des doutes sur la qualité de votre candidature.

Pour y remédier, n’hésitez pas à décrocher des certificats auprès de grandes institutions ! Mais aussi, n’ayez pas peur de commencer en bas de l’échelle ! Si vous avez la compétence nécessaire, vous n’aurez aucun mal à remonter la pente rapidement.

Peu importe que vous vouliez être développeur ou occuper un autre poste, la route pour devenir freelance sera longue. Malgré tout, ne découragez pas ! C’est au prix de quelques sacrifices que vous arriverez à vous faire une place de choix dans l’univers informatique.