Comment l’antiquaire évalue-t-il la valeur d’un meuble ancien ?

118
L’antiquaire évalue la valeur d’un meuble ancien

Au moment où nous vidons une maison de son contenu, on peut tomber sur des objets et des meubles anciens. Comme on ne s’en sert plus, nous décidons la plupart du temps de nous en séparer et de les vendre. C’est surtout le cas lorsqu’ils sont trop encombrants ou lorsqu’il n’y a pas assez d’espace pour les installer.

Néanmoins, nous ne parvenons pas toujours à déterminer le prix de nos antiquités. En suggérant un prix assez bas, les futurs acquéreurs pourraient croire qu’elles sont endommagées. Par contre, un prix trop élevé les fera fuir. Justement, nous allons voir comment un antiquaire estime la valeur d’un meuble ancien. Découvrez ! 

Sur quels critères l’antiquaire se base-t-il pour estimer la valeur d’un meuble ancien? 

Pour commencer, il faut remarquer que les meubles dont la fabrication remonte à plus de cent ans sont les seuls qualifiables de « ancien ». Pour estimer leur valeur, les experts dans ce domaine tel que l’antiquaire prend en considération différents critères, à savoir : 

La sculpture sur le meuble  

La sculpture sur le bois est l’un des moyens qui permettent de déterminer l’ancienneté d’un meuble. En effet, celles qui ont été réalisées récemment sont très régulières. Auparavant, les ébénistes et les menuisiers se servaient d’outils à main pour sculpter dans le bois.

En dépit de leur habileté, les sculptures qu’ils réalisaient présentent quand même des irrégularités. C’est ce qu’on entend par « sculpture grasse ». Autrement dit, elle est en relief sur le bois. Par contre, si le motif est creusé, le meuble n’est surement pas ancien. Ce qui affecte son prix. 

La patine du bois et les marques d’usure 

La patine des meubles anciens est homogène et foncée. Ils présentent souvent des traces d’usures à leur extrémité. Cela est dû aux frottements. Des traces de scie devront également être visibles sur les planches du plafond.

En revanche, on remarquera des traces de scie mécanique sur les meubles récents. Lorsque le bois vieillit, il faut savoir que des trous de vers irréguliers apparaissent. Tous ces signes témoignent de l’ancienneté du meuble. 

La technique d’assemblage du meuble 

Ce critère permet de déterminer avec exactitude l’ancienneté d’un meuble. Justement, il est important de se référer à son assemblage pour ne pas se tromper. D’habitude le corps et les portes d’un tel meuble sont munis de chevilles. Il faudra également observer ses tiroirs. La présence d’un assemblage en queues d’aronde est bénéfique dans ces circonstances. 

Pourquoi contacter un antiquaire pour estimer la valeur d’un meuble ancien ? 

Comme vous l’aurez compris, un antiquaire peut intervenir pour évaluer le prix de vos objets anciens. Ce professionnel concentre en effet son activité dans la collection et la vente des objets de l’antiquité. Pour déterminer ce que valent exactement vos meubles anciens, cet antiquaire à Toulouse par exemple fait appel à ses connaissances en histoire de l’art.

Par ailleurs, il peut se déplacer chez vous pour déterminer si le meuble en question a été fabriqué durant l’antiquité. Pour éviter les frais de déplacement de ce professionnel, vous pouvez également passer par son site internet. 

Enfin, l’antiquaire prend le soin de restaurer et de remettre à neuf les objets avant les remettre sur le marché. Toutefois, il veille à minimiser les réparations pour qu’elles n’aient pas d’impact négatif sur la valeur de l’objet qu’il restaure.