Couler une dalle en béton : comment faire ?

439
dalle-béton

Le coulage d’une dalle en béton est une étape très délicate pendant la construction d’un bâtiment. Vous devez alors faire les choses dans les règles de l’art et dans les normes pour assurer la solidité de votre construction. Il ne faut rien laisser au hasard sur toutes les étapes de votre projet.

Il faut commencer par stabiliser et compacter l’endroit prévu pour la dalle

Cette première étape consiste généralement à décaisser l’emplacement avec une profondeur de 15 cm sous la dalle. Il suffit de se procurer des pelles et une brouette pour vous débarrasser des gravats et la terre. En outre, ces accessoires ne suffisent plus pour les surfaces supérieures à 10 m². 

Il vaut mieux choisir une mini-pelle dans ce genre de situation. Il faut aussi déterminer les mesures de la dalle avec la pose de piquets. En tout cas, il est plus judicieux de faire appel à un maçon professionnel dès le début des travaux.

Le coffrage doit être fait correctement

Le coffrage est généralement réalisé avec des planches pour obtenir une mesure de 27 mm. Ces bois doivent être disposés à l’intérieur ou à l’extérieur du cordeau. Cela dépend principalement de la prise de mesure que vous avez faite. C’est pour cette raison qu’il faut faire très attention quand vous dimensionnez votre dalle de béton.

Des fers à béton ou des piquets en bois suffiront pour maintenir le coffrage. Certes, vous avez la possibilité de tout clouer. Il faut en outre faire attention à ce que les clous soient faciles à enlever à la fin des travaux.

Ne pas négliger la pose d’un polyane et d’un treillis

Pensez à ajouter du polyane ou du film plastique d’étanchéité à l’intérieur du coffrage. Cela stoppera à coup sûr la moindre remontée d’humidité. Il est important de recouvrir complètement la surface de la dalle. Ainsi, vous pouvez parfaitement opter pour la mise en place de plusieurs bandes de 10 à 15 cm chacune.

Notez en outre que vous n’êtes pas obligé de réaliser une telle procédure si vous optez pour du béton manufacturé. Mais, d’autres situations peuvent aussi se manifester. C’est pour éviter les incompréhensions que vous devez faire appel à un maçon qualifié.

On passe ensuite à la préparation du béton

Notez en premier lieu que le volume du béton dépend principalement de la surface de votre dalle. Il faut par exemple une épaisseur de 8 à 10 cm si le projet concerne la terrasse. Cela est aussi le cas pour la réalisation d’une assise d’abri de jardin. 

Cette mesure peut augmenter à 15 cm pour un plancher contre 20 cm pour le garage. Il est important d’assurer le dosage de chaque composant en allant du ciment au gravier. À cela s’ajoutent l’eau et le sable. Un spécialiste dans le domaine ne devrait avoir aucun mal à s’en sortir.

Les différents joints ne doivent pas être négligés

Cette dernière étape se fait au bout de 36 à 48 h après le coulage de votre dalle de béton. Le mélange sera certainement assez solide pendant cette période. Il faut alors commencer par vérifier le niveau de la réalisation en vous servant d’une meuleuse. Vous pouvez ensuite procéder à la réalisation des joints de fractionnement. Celles-ci serviront à dilater efficacement votre réalisation.

Il faut alors tracer tous les emplacements à l’aide d’un cordeau. Vous allez ensuite rainurer votre dalle avec un disque diamant. Il ne faut pas s’arrêter qu’à une profondeur de 5 cm. Il ne reste plus qu’à dégager le coffrage à la fin.