Investir dans un terminal de paiement portable parfaitement compatible avec une activité nomade

90
terminal de paiement activité nomade

Le règlement par carte bancaire est devenu la norme dans le monde d’aujourd’hui, c’est pourquoi l’immense majorité des commerces et professionnels ont dû s’équiper en conséquence. Néanmoins, les problématiques de chacun sont très différentes, les commerces ayant un faible nombre de transactions par carte bancaire n’auront pas intérêt à opter pour le même type de terminal de paiement électronique que les grandes brasseries ou les boulangeries. Parmi les contraintes à prendre en compte lors du choix de son terminal de paiement, il y a évidemment la question de la mobilité, certains commerces et professionnels ayant une activité nomade, il est indispensable pour eux de se doter d’un TPE adapté qui puisse être utilisé partout sans difficulté, cette éventualité a heureusement été prise en compte par les fabricants de terminal de paiement qui ont su créé une technologie spécialement pour eux.

TPE : les différentes technologies disponibles

L’accroissement considérable des transactions effectuées par carte bancaire et via le smartphone a conduit les fabricants à faire évoluer les technologies des terminaux de paiement pour permettre ces règlements. Ainsi, si les premiers TPE fonctionnaient avec la technologie RTC s’appuyant sur le réseau France Télécom, cette option ne pouvait s’adapter à tous les besoins des professionnels. En effet, ce type de terminal de paiement était fixe et la transmission des données plutôt lente, elle convenait donc très bien pour les commerces disposant d’un unique point d’encaissement enregistrant un faible nombre de transactions par carte bancaire. Pour répondre aux attentes des établissements ayant des règlements plus fréquents par ce moyen, les sociétés commercialisant les TPE ont conçu des appareils s’appuyant sur une connexion par ADSL via une box présentant l’avantage d’être bien plus rapide. Enfin, pour les professionnels en déplacement et les établissements dont la surface est trop importante pour que la portée du wifi soit suffisante, d’autres modèles de terminal de paiement sont disponibles utilisant la 3G.

Quel terminal de paiement électronique choisir ?

Lorsque la profession exige une certaine mobilité, le terminal de paiement électronique s’appuyant sur la 3G et donc les données mobiles est incontournable. Dans ce cadre, deux options existent : le terminal autonome et le terminal s’appuyant sur la connexion fournie par un autre appareil. Le 1er comporte sa propre SIM lui permettant d’accéder seul au réseau de connexion mobile, il peut donc être utilisé indépendamment de tout autre appareil, il donne lieu à un forfait incluant cette connexion et n’engendre donc pas de frais supplémentaires. Le second quant à lui devra être connecté à un dispositif lui fournissant un accès au réseau comme un smartphone pour assurer la transmission des données de paiement. Il sera donc essentiel de veiller à ce que celui-ci soit chargé, mais dispose également d’une connexion de données de qualité et surtout d’un forfait suffisant, car une surconsommation entraînerait une facturation supplémentaire pouvant augmenter assez rapidement.

Quand opter pour un TPE nomade ?

De nombreux commerces et professionnels peuvent trouver un intérêt à un terminal de paiement compatible avec une activité nomade. C’est bien entendu le cas des taxis et VTC qui étant par essence constamment en mouvement devront nécessairement opter pour ce type de terminal de paiement s’appuyant sur le 3 G. Il en va de même pour les commerces itinérants allant de salon en foire ou sillonnant les marchés d’une région. Enfin, les professionnels de santé ont également tout intérêt à choisir un terminal de paiement équipé de ce type de technologie afin de pouvoir se faire régler leurs honoraires aisément lors de leurs consultations à domicile, dans ce cas il pourra être utile de se tourner vers un lecteur deux en un autorisant le paiement, mais aussi la lecture de carte vitale.