L’application d’une peinture de façade étape par étape

511

Les travaux de ravalement façade sont réalisés afin de préserver le bon état des murs extérieurs d’une maison ou d’un immeuble. Outre le nettoyage et les diverses réparations, ils impliquent également la mise en place d’un nouveau revêtement. En effet, il existe différentes manières d’habiller un mur. L’application d’une peinture de façade demeure cependant la solution la plus abordable et la plus prisée des particuliers. Pour l’obtention d’un résultat satisfaisant, le recours aux services d’un façadier professionnel est préconisé. Néanmoins, si vous avez décidé de l’exécuter vous-même, découvrez les étapes qu’il faut absolument suivre. 

Étape 1 : l’accomplissement des démarches administratives 

La peinture de façade fait partie intégrante des travaux de ravalement. En tant que telle, elle peut être soumise à l’obtention d’une autorisation préalable. Selon les cas, le dépôt d’une déclaration préalable des travaux en mairie est requis. C’est notamment le cas si vous désirez rénover la couleur de votre façade. Par ailleurs, le dépôt d’une demande de permis de construire est obligatoire si votre maison est située dans une zone protégée ou à proximité d’un monument historique. 

Dans tous les cas, nous vous invitons à vous référer aux normes d’urbanisme en vigueur dans votre localité. Pour être au fait des démarches administratives à suivre, pensez à vous renseigner auprès de votre mairie. 

Étape 2 : la préparation du chantier 

Cette étape consiste à rassembler sur le chantier les matériaux et les outils nécessaires à la mise en œuvre des travaux de peinture extérieure. Le choix de la peinture se fera également à ce stade. Comme elle est disponible dans une large gamme, il vaut donc mieux demander l’avis d’un professionnel en la matière. 

Les travaux de préparation se matérialisent par l’installation des échafaudages. Si ces derniers empiètent sur la voie publique, l’obtention d’une autorisation de voirie est obligatoire. Une demande distincte du formulaire de déclaration préalable des travaux sera déposée auprès de la mairie. 

Étape 3 : la préparation du support à peindre

Avant la mise en œuvre de la peinture de façade, une bonne préparation de la surface à peindre est de mise. En effet, il faudra débarrasser les murs extérieurs des souillures qui les recouvrent. L’enlèvement des mousses, des lichens, des algues et des traces de pollution est crucial pour l’obtention d’un résultat satisfaisant. Cependant, le nettoyage de la façade ne suffit pas. Il faudra également mettre fin aux différents problèmes dont souffre celle-ci. A ce titre, on procédera au colmatage des fissures et des petits trous. Il faut s’assurer que les problèmes d’humidité ne persistent pas pour garantir la durabilité de la peinture. Pour la remise en état de la façade, nous vous conseillons de faire appel à un façadier professionnel.  Vous pouvez également vous référer sur nos conseils disponibles sur le blog sur la peinture de façade

En outre, il fait veiller au bon état des gouttières. Les fuites au niveau de celles-ci devront être réparées pour éviter les ruissellements d’eau sur la façade lorsqu’il pleut. 

Étape 4 : la mise en œuvre de la sous-couche de peinture ou du primaire d’accrochage 

Il faut attendre que l’eau du nettoyage s’évapore complètement avant d’entamer cette opération. La sous-couche et le primaire d’accrochage se présentent sous la forme d’une peinture blanche. Celle-ci permet de rectifier les petits défauts des murs omis lors de la phase de préparation. Par ailleurs, elle assure la bonne adhérence de la peinture de base au support. En outre, elle améliore son étanchéité à l’eau et à l’air. Bien que son application soit facultative, elle demeure de ce fait fortement recommandée. 

Étape 5 : les travaux de peinture proprement dits 

Après que la sous-couche ait totalement séché, on passe à l’application de la peinture. Assurez-vous toutefois que les conditions météorologiques vous le permettent. Évitez de peindre lorsqu’il fait trop chaud pour éviter les traces. Les températures trop basses sont également à éviter pour empêcher la peinture de coulées. Découvrez sur le blog sur la peinture de façade comment l’appliquer correctement.  Celle-ci s’applique généralement en deux couches. Entre ces dernières, un temps de séchage de 24 heures au moins devra être respecté. Enfin, pour que les couches de peinture soient uniformes, il faudra entrecroiser les passes verticales et horizontales.