Mieux comprendre le fonctionnement de la machine à laver ou lave-linge

350
machine-a-laver

Le lave-linge s’est définitivement imposé dans notre quotidien et nous l’utilisons bien souvent plusieurs fois par semaine. Pourtant, à moins d’être un bricoleur aguerri, on ignore souvent les secrets de son fonctionnement. Or, en connaître ses grandes lignes permet à la fois de mieux entretenir le lave-linge, et de bien réagir en cas de dysfonctionnement. C’est pourquoi nous vous proposons ce petit guide pour comprendre comment fonctionne la machine à laver le linge.

Etape 1 : le lancement du programme et le remplissage

Pour lancer un cycle, vous commencez par démarrer la machine à laver et sélectionnez le programme adapté à votre charge de linge. Vous activez à ce moment la carte électronique du lave-linge, qui est en quelque sorte la tour de contrôle de votre appareil. Celle-ci commande alors le déclenchement de l’électrovanne via un signal électrique. Cette petite pièce commence à laisser pénétrer l’eau dans la machine à laver. Avant de rejoindre la cuve, l’eau passe par le réservoir à produits, acheminant ainsi les produits de lavage. Afin de s’assurer que la quantité d’eau est correcte, un composant appelé pressostat contrôle la pression, et donc le niveau d’eau. 

Etape 2 : le lavage

L’eau et la lessive sont bien sûr les deux ingrédients essentiels du lavage, mais d’autres mécanismes permettent de le rendre véritablement efficace. Le premier est la chaleur, qui est engendrée par une pièce appelée thermoplongeur, et contrôlée par un thermostat. C’est d’ailleurs ce chauffage qui fait de la machine à laver l’un des appareils les plus gourmands en matière de consommation électrique. Le deuxième est le brassage, qui résulte de la rotation du tambour, activé par un moteur. Cette combinaison, régulée par le type de programme initialement choisi, garantit un nettoyage optimal du linge. 

Etape 3 : le rinçage et les vidanges

La vidange est l’un des mécanismes essentiels de la machine à laver, et intervient à plusieurs moments du cycle. Elle permet d’évacuer les eaux sales résultant du lavage, mais aussi l’eau résiduelle à la fin du cycle. Elle est contrôlée par une pompe de vidange, elle-même protégée par un filtre, et reliée à une évacuation d’eau. Une vidange intervient à l’issue de la phase de lavage afin que les eaux usées soient remplacées par une eau claire. Selon le programme choisi, le rinçage pourra se faire en une ou plusieurs étapes. Par ailleurs, c’est au moment de la phase de rinçage qu’interviennent les produits adoucissants que vous aurez versés dans le réservoir.

Etape 4 : l’essorage

A l’issue du rinçage, une nouvelle vidange permet d’évacuer l’eau stagnant dans la cuve. Cependant, votre linge est encore largement imbibé à ce moment-là, et nécessite une étape d’essorage.

Celle-ci repose entièrement sur la force centrifuge. La rotation rapide du tambour, dont le rythme dépend du programme sélectionné, plaque le linge sur les parois et évacue l’eau par les petits trous. Cette rotation accélérée du tambour entraîne des vibrations importantes, contre-balancées par les amortisseurs du lave-linge. Après une dernière vidange et quelques minutes de repos, votre machine à laver se déverrouille et vous pouvez étendre le linge.

Que faire en cas de dysfonctionnement de la machine à laver ?

Une étude contestée affirmait récemment que la durée de vie des lave-linge avait été réduite d’un tiers en huit ans. De fait, de nombreuses pièces entrent en jeu dans le fonctionnement d’un lave-linge et peuvent entraîner des dysfonctionnements en cas de défaillance. Cliquez ici pour faire appel à un service de réparation en cas de problème. En effet, la plupart des composants de la machine à laver peuvent être facilement remplacés afin d’augmenter sa longévité.