Ripple : les forces et faiblesses de cette cryptomonnaie

86
Ripple2

Après l’avènement du bitcoin, beaucoup d’autres crypto monnaies dont le Ripple sont apparus sur le marché. Cette devise numérique tient une place de taille sur le marché financier. Mais que vaut-il vraiment ?

Le Ripple en quelques lignes

Ripple1

Fondé en 2012 par la start-up Labs, Ripple ou RTXP est un réseau de paiement interbancaire qui s’adresse aux paiements transfrontaliers. Il ne s’agit donc pas d’une crypto monnaie proprement dite. Sa crypto monnaie, c’est le XRP.

De ce fait, il s’agit d’un réseau qui est dédié aux banques et aux institutions bancaires, mais pas nécessairement aux particuliers. Le token de Ripple est utilisé exclusivement en tant que support d’échange sur la plateforme Ripplenet. Ses tokens ont été préminés avant son lancement sur le marché.

Si vous voulez utiliser le réseau Ripple proprement dite, vous n’êtes pas obligé de posséder du XRP. Vous pouvez user d’autres crypto devises ou bien de recourir aux espèces. Toutefois, en utilisant du token, vous contribuez à la réduction progressive des coûts de transaction. Ce qui est vivement encouragé dans ce domaine.

Les objectifs du Ripple

Ripple

 En tant que cryptodevise, Ripple tente de diminuer les coûts et la vitesse des transactions internationales. En effet, comme les transferts bancaires internationaux nécessitent entre 3 à 6 jours, le XRP tente d’être plus rapide.

Ce qui risque de réformer rigoureusement le système adopté au sein des différentes institutions telles que les banques, les principales cibles de Ripple. De plus, il propose une alternative plus transparente contre le manque flagrant de transparence des frais de transaction et du statut du transfert au sein des différentes transactions classiques.

Les avantages de Ripple

D’emblée, il convient de signaler que Ripple offre une solution très efficace pour l’accélération des transactions interbancaires. En effet, il propose une célérité d’action unique, qui s’enregistre entre 2 à 5 secondes. Et ce, grâce à la qualité de son architecture technologique.

De plus, comparé aux autres  crypto devises, le XRP s’évertue à exercer une commission réduite sur les différentes  transactions internationales. Vous pourrez ainsi profiter de frais réduits et transparents.

Sinon, même si la majorité des utilisateurs du Ripple l’échangent contre d’autres crypto monnaies, le recours aux banques est encore d’actualité. Quand Ripple aura conquis les banques, les crypto monnayeurs pourront profiter de ses atouts uniques.

Et enfin, mais non le moindre, sachez qu’en tant que crypto devise centralisée, le Ripple reste une monnaie peu volatile. Pour plus d’informations là-dessus, cliquez ici.

En résumé, par rapport à Swift, son principal concurrent, Ripple propose une solution plus rapide, plus sécurisée, moins chère et pourtant plus sécurisée. Des atouts qui attirent ces centaines de clients actuels, dont des banques de renom comme UBS, Crédit Agricole, Santander et American Express.

Ripple : quels inconvénients ?

Comme le Ripple propose la technologie du blockchain pour riposter à l’écosystème décentralisé des cryptomonnaies, il solidifie la bancarisation sur différents plans. Ce qui est contraire à l’idéologie des crypto monnaies, la réduction de la dépendance aux banques et aux institutions centralisées.

Dans ce sens, il s’agit d’une cryptodevise entièrement centralisée. En effet, sa fondation contrôle la distribution des tokens sur le marché. En conséquence, elle garde les plus influents voire l’essentiel. Une gouvernance qui s’oppose à l’indépendance et la liberté liée à la crypto monnaie.

Après, avec des tokens pré-minés, le Ripple ne propose aucun mécanisme de récompense possible. De ce fait, si vous voulez participer à la sécurité du réseau, vous risquez de travailler bénévolement.

Sinon, comme le token XRP est encore peu utilisé, l’augmentation de sa valeur ne peut pas être suivie régulièrement. Qui plus est, les tokens sont encore proposées aux échanges en monnaie fiat. Ce qui retarde davantage  les augmentations potentielles.